Conseillers et partenaires en matière de nutrition

Le succès du Service d’information sur la nutrition de l’Institut canadien du sucre dépend des conseils des expertes en nutrition et des groupes professionnels. C’est pourquoi l’Institut collabore avec d’autres organismes et groupes afin de s’assurer que la dissémination de l’information sur l’alimentation, la nutrition et la santé au Canada reposent sur un fondement scientifique.

Programme sur la sécurité alimentaire, la nutrition et les affaires réglementaires 

L’Institut canadien du sucre contribue au  Program in Food Safety, Nutrition and Regulatory Affairs (PFSNRA), qui est géré par le département des sciences de la nutrition de la faculté de médecine de l’Université de Toronto. Depuis presque 25 ans, le PFSNRA a permis de réunir des experts scientifiques provenant d’universités, de l’industrie, du gouvernement, du secteur de la santé et des ONG afin d’aborder des questions complexes relatives à la nutrition et à l’alimentation au Canada. Le PFSNRA a également des liens à l’international qui permettent d’utiliser les avancées scientifiques globales dans les secteurs de l’alimentation et de la santé. Le PFSNRA joue un rôle crucial dans la promotion de l’interprétation scientifique des enjeux actuels au travers d’une collaboration académique et scientifique auprès de ses membres et de ses associés.

World Sugar Research Organisation

World Sugar Research OrganisationL’Institut canadien du sucre est membre de la World Sugar Research Organisation (WSRO), une fondation mondiale comptant 32 pays membres. La WSRO est la seule fondation mondiale de recherche scientifique se consacrant au développement d’une meilleure compréhension du rôle du sucre et des autres glucides dans la santé et la nutrition. Son rôle consiste aussi à suivre de près les projets de recherche accrédités à vocation scientifique et à les faire connaître.

Conseil consultatif scientifique

Les membres du Conseil consultatif scientifique sont les suivants :

Nick Bellissimo, PhD
Professeur adjoint, L'école de nutrition
Université de Ryerson
Directeur du laboratoire Food Intake Regulation and Satiety Testing (FIRST)

David D. Kitts, PhD
Professeur, Département des sciences des aliments
Université de Colombie-Britannique

Robert Ross, PhD
Professeur, École de kinésiologie et d'études sur la santé, Département de médecine
Université Queen's

Donne Vine, PhD
Professeur, Département de l'agriculture, de l'alimentation et de la nutrition
Université de l'Alberta


Nick Bellissimo, PhD

Le docteur Nick Bellissimo est professeur agrégé et directeur des Nutrition Discovery Labs (laboratoires de découverte de la nutrition) à l’École de nutrition de l’Université Ryerson. Il a obtenu son B.Sc. et B.Ed. à l’Université York et son M.Sc. et Ph.D. en sciences de la nutrition de l’Université de Toronto. Après une formation postdoctorale à l’Université de Toronto et à la Pennsylvania State University, il est retourné au Canada et a mis sur pied un programme de recherche destiné à mieux comprendre le comportement de l’ingestion humaine, notamment en ce qui concerne l’élucidation des déterminants du contrôle de l’apport alimentaire chez les enfants. Il a examiné, au moyen de son programme de recherche interdisciplinaire, les associations entre la composition en macronutriments, l’exercice, les facteurs hormonaux et environnementaux dans le but d’éclairer le développement de lignes directrices fondées sur des données probantes pour promouvoir un poids corporel plus sain. Son leadership est particulièrement important dans la conception d’essais expérimentaux liés au régime alimentaire et à l’exercice, ainsi que dans la conception et les tests de nouveaux ingrédients alimentaires, de formulations alimentaires sur la satiété et sur les biomarqueurs liés à la santé et aux maladies. Depuis 2009, il a reçu un soutien de recherche externe continu (totalisant plus de 10 millions de dollars en tant que chercheur principal, co-chercheur principal ou co-chercheur) de sources gouvernementales et industrielles. Le travail du Dr Bellissimo a donné lieu à plus de 100 publications, à la formation de plus de 75 personnes hautement qualifiées et à plus de 100 résumés et travaux de conférence. Il a également reçu plusieurs prix, notamment le prix Ryerson’s Dean’s Teaching (2014), le Sue Williams Excellence Teaching Award (2016), le Dean’s Scholarly, Research and Creative Activity Award (2017) et le prix du leadership bénévole de la Société canadienne de nutrition (2019). Il est membre de plusieurs comités de rédaction de journaux et fournit des conseils scientifiques aux agences gouvernementales, aux instituts et à l’industrie alimentaire.


David D. Kitts, PhD

Le docteur David Kitts a obtenu son baccalauréat, sa maîtrise et son doctorat à l’Université de la Colombie-Britannique (physiologie et de la biochimie animales); il a ensuite reçu une bourse postdoctorale à l’Université de Californie (Davis) en physiologie et endocrinologie. Le Dr Kitts est professeur au groupe des sciences de l’alimentation au sein du programme Nutrition et santé alimentaires, Faculté des systèmes terrestres et alimentaires, à l’Université de la Colombie-Britannique. Le Dr Kitts donne des cours de premier cycle de 3e et 4e années en chimie alimentaire, aliments fonctionnels et des cours de deuxième cycle sur les progrès de la chimie alimentaire et de la toxicologie alimentaire. Il est actuellement vice-doyen de la recherche de la Faculté des systèmes fonciers et alimentaires. Ses domaines de recherche sont spécialisés dans les disciplines de la chimie alimentaire, de la toxicologie et de la nutrition. Ses activités de recherche comprennent l’identification des substances toxiques potentielles dans les aliments et l’évaluation des processus d’élimination ou d’inactivation dans l’approvisionnement alimentaire. Il est un ancien président de BC Food Technologists et l’un des directeurs fondateurs de BC Functional Food and Nutraceuticals. Le Dr Kitts a siégé à de nombreux comités nationaux qui ont travaillé à l’élaboration de normes d’étiquetage nutritionnel et d’allégations nutritionnelles. Ses activités de recherche passées comprennent l’identification de substances toxiques potentielles dans les aliments et l’évaluation des processus d’élimination ou d’inactivation de l’approvisionnement alimentaire.

Dr Kitts travaille depuis longtemps sur les facteurs à l’œuvre dans la réaction de Maillard, une réaction courante qui peut être attribuée au brunissement des aliments et qui dicte également la disponibilité de sucres réducteurs à des fins fonctionnelles, à l’inverse de fins nutritionnelles. Ces mêmes produits de la réaction de Maillard ont d’importantes propriétés bioactives actuellement à l’étude. En outre, il a été actif dans la caractérisation des activités structure-fonction de plusieurs antioxydants naturellement présents dans les sources alimentaires végétales et animales, et les réponses physiologiques potentielles associées dans la régulation du stress oxydatif. Il a développé des méthodes d’encapsulation intéressantes pour stabiliser les nutriments essentiels et les molécules bioactives. Il a publié plus de 300 articles sur ces sujets.


Robert Ross, PhD

Le docteur Robert Ross a obtenu un doctorat en physiologie de l’exercice de l’Université de Montréal en 1992. Il est actuellement professeur à l’École de kinésiologie et d’études de la santé à l’Université Queen’s. Son programme de recherche se concentre sur l’élaboration de stratégies conçues pour gérer les maladies liées au mode de vie. Ancien président de la Société canadienne de physiologie de l’exercice et vice-président de l’Ordre de kinésiologie de l’Ontario, il est également membre de l’American College of Sports Medicine, de l’American Heart Association, de l’Académie canadienne des sciences de la santé. Il a en outre reçu le prix d’honneur de la Société canadienne de physiologie de l’exercice ainsi que le prix Citation de l'American College of Sports Medicine pour l'excellence de la recherche.


Donna Vine, PhD

Docteure Donna Vine a obtenu un doctorat en nutrition humaine à l'University of Western Australia. Professeure agrégée au Département des sciences agricoles, alimentaires et nutritionnelles de l'Université de l'Alberta, elle est aussi codirectrice du Laboratoire des maladies métaboliques et cardiovasculaires. Elle est membre du comité exécutif de la Société canadienne d'endocrinologie et métabolisme et de l'Alberta Diabetes Institute. Elle donne des cours de niveau avancé en biochimie et physiologie nutritionnelles ainsi que des cours de recherche clinique sur les interventions diététiques dans les maladies chroniques. Le programme de recherche de la Dre Vine se penche sur le métabolisme des lipides, du glucose et du système endocrinien et les risques de maladies cardiovasculaires dans l’obésité, le syndrome métabolique et le syndrome des ovaires polykystiques.